jeu.,
Déposez votre CV (gratuit) En moins de 3 minutes...
Créez vos alertes e-mail Jusqu'à 5 alertes...
Gérez vos candidatures Postulez en ligne...
Emploi par regions
 

LAKHLEF Brahim

Auteur du livre : Creation d'entreprise Les erreurs à éviter

Brahim LAKHLEF, âgé de 60 ans, diplômé en économie, ancien PDG d’entreprise publique et cadre supérieur, actuellement consultant et enseignant en gestion d’entreprise.

En 2008 vous publiez «Création et gestion d’entreprises, les erreurs à éviter » Parlez nous de ce livre ?

C’est le résultat d’une double expérience professionnelle :

    - J’ai débuté le travail dans une grande entreprise qui avait des dizaines de projets, pratiquement dans toutes les wilayate du pays. J’ai bénéficié aussi d’un encadrement très compétent. La réalisation sur le terrain de ces projets de diverses natures m’a permis de tirer des enseignements très riches quant à la réussite ou l’échec dans la concrétisation d’un projet.

   - J’ai par la suite pu encadrer des jeunes entrepreneurs qui avaient des idées, de l’ambition, de la compétence technique, mais qui avaient peu de connaissances en matière de conduite de projets ou de gestion d’entreprises.          
                                
Le livre est la synthèse des enseignements tirés de ces deux expériences. Le but recherché est d’aider les jeunes à mieux gérer leur projet et de ne pas commettre d’erreurs qui peuvent compromettre l’avenir de l’entreprise.

Avez- vous d’autres livres ?

J’ai publié en 2006, un premier livre intitulé « la bonne gouvernance ». C’est un livre qui a eu un grand succès auprès des étudiants qui préparaient des magisters dont les thèmes traitent de la gouvernance en général ou la gouvernance en entreprise, des étudiants de diverses universités du pays m’ont contacté pour les orienter dans leurs travaux de recherche sur ce thème.

Le deuxième livre « Création et gestion d’entreprise, les erreurs à éviter. Un troisième livre a été publié en 2010 intitulé : « Comment bâtir le business plan ? » Il vient compléter le livre création d’entreprises.   
    

Être salarié ou entrepreneur, vous pensez que c’est une question de personnalité ou une question de moyens ?

Je pense que c’est avant tout une question de personnalité. Mais des circonstances, des rencontres, la disponibilité de moyens (fonds, locaux) la maîtrise d’un métier, tous ces facteurs peuvent contribuer à orienter les choix d’une personne.


Pour vous c’est quoi le profit d’un bon entrepreneur ?

Les qualités d’entrepreneur sont multiples: Certaines qualités sont innées (ambition, le goût du risque..), mais d’autres qualités fondamentales peuvent s’acquérir par la formation, l’expérience, l’accompagnement de professionnels (le coaching).

A A mon avis les deux qualités déterminantes sont la compétence et la capacité d’écoute et d’analyse de tout ce qui se passe dans son environnement, être capable de saisir une opportunité offerte par le marché avant les autres entrepreneurs ou entreprises concurrentes.                                       
Mais aussi de tirer les leçons des expériences, savoir travailler en équipes tout en développant son leadership, savoir choisir ses collaborateurs, utiliser leurs compétences et encourager les plus méritants, diriger, écouter, analyser, décider et agir, évaluer, corriger.

Il ne faut pas oublier que l’entrepreneur doit également veiller au respect de certaines valeurs fondamentales, notamment la rigueur dans le travail, le respect des engagements, l’équité entre ses salariés.


  Vous avez été à la tête de plusieurs entreprises, quel est le profit du bon candidat à l’emploi selon vous ?                                                                    

Dans un recrutement l’entreprise cherche en premier lieu le savoir et le savoir faire du candidat, mais cela ne suffit pas, le candidat doit monter sa capacité à s’adapter à toutes les situations que peut traverser l’entreprise, pouvoir travailler en équipe, comprendre et intégrer les objectifs de l’entreprise dans sa démarche, analyser et proposer des solution. Avoir la volonté de toujours chercher à comprendre et apprendre. Être passif est un défaut qui bloque l’avenir d’un jeune diplômé et le conduit à une vie professionnelle sans avenir et sans ambition.


Vous avez sûrement eu à mener des entretiens d’embauche dans votre carrière professionnelle ? Quels conseil pourriez vous donné aux nouveaux diplômés ?

La sélection des candidats commence dés la réception du CV. Le CV doit être bien présenté, bien écrit, pas de surplus, éviter les présentations et les photos fantaisistes.

Un entretien nécessite une préparation, le demandeur d’emploi doit montrer ce qu’il sait faire, qu’il est volontaire, capable de s’adapter rapidement, il faut convaincre votre interlocuteur que vous aimez le métier pour lequel vous postuler et que vous allez mobiliser toute votre énergie pour bien faire le travail.

L’attitude, le comportement du candidat, sa manière de s’habiller peuvent aider ou pénaliser le candidat. Si vous donner l’impression que vous êtes mou, nonchalant, indécis, sans but précis, très vague dans vos réponses, vous avez peu de chance d’être recruté.


Que pensez vous de e- recrutement ?

C’est une conséquence du développement de l’Internet, le e - recrutement facilite la vie aux demandeurs d’emploi et leur donne des informations sur les possibilités de recrutement, il peut aussi leur donner des conseils sur la manière de présenter un CV, de rédiger une lettre de motivation. EmploiNet a contribué grandement à l’introduction de cet outil et à sa généralisation en Algérie et à lutter contre le chômage.